Le Stress


 REFLEXIONS GENERALES SUR LE STRESS  par D. Goberville

 

 

Avant de vouloir combattre celui-ci  et d’essayer de s’en faire un allié, il nous faut d’abord savoir qui il est !

 

Le Stress est une émotion négative créée par la peur, et dont l’intensité peut faire perdre tous  ses moyens, tant  physiques (les jambes ou les mains qui tremblent),  que psychiques (oubli de ses connaissances, perte des facultés mentales).

 

Cette Peur est due principalement à 2 facteurs : 

 

1.      La peur de l’Inconnu,

2.      La peur de l’Echec face à un événement important.

 

Les symptômes étant identifiés, comment les combattre :

 

1.      L’Inconnu donne toujours une appréhension ; que cet Inconnu soit une personne, un lieu, une activité ou un événement. Au contraire, une activité quotidienne ou habituelle ne donne lieu à aucune émotion car on sait d’avance ce qui va se passer et le cerveau est prêt à gérer les événements. Partant de ce principe, si on veut combattre le Stress généré par la peur de l’Inconnu, il faut se préparer mentalement à vivre l’événement, c’est à dire imaginer quotidiennement ce qui  va se passer ou ce qui pourrait se passer (différents scénarii possible). En se préparant ainsi quelques minutes par jour, l’événement va devenir habituel, et générera une émotion contrôlable car on aura préparé son cerveau à toutes les situations possibles.

 

2.      La peur de l’Echec face à un événement important doit se combattre en 2 phases :

 

·         Tout d’abord, il faut relativiser l’importance de l’événement car il y a bien plus grave qu’un mauvais résultat (en sport ou en examen). La vie et la santé sont bien plus importants qu’un examen que vous pourrez repasser, votre vie n’est pas en jeu si vous ne le réussissez pas parfaitement ! Il faut relativiser !

·        La peur de l’échec vient du fait que l’on ne pense qu’au résultat et d’une manière négative. Habituez-vous à penser positivement (ne pas penser « je ne dois pas manquer mon examen » mais penser « je vais réussir mon examen »), à voir le bon côté des choses et surtout, ne pas se concentrer sur le résultat à obtenir, mais sur ce qui va permettre de l’obtenir. Le résultat, par définition, n’est que la conséquence des actes qui le précède, ce qui signifie que ce qui est important, c’est de bien réaliser les actes qui vont permettre de conduire au résultat. C’est sur ces actes qu’il faut se concentrer et non sur le résultat que l’on veut obtenir car si on se concentre sur le résultat, on oublie les actes qui permettent de l’obtenir ! En sport, ces actes sont constitués par la technique et l’entraînement, dans le milieu éducatif ces actes sont constitués par la connaissance (concentrez-vous sur ce que vous savez, sur ce que vous avez appris dans la matière que  vous allez passer plutôt que sur la note que vous voulez avoir !)

 

La pratique de certains sports privilégiant le mental sur le physique est d’un grand apport dans la vie quotidienne (scolaire ou professionnelle) car elle permet d’apprendre à transformer cette énergie négative qu’est le Stress, en une énergie positive que l’on appelle la Volonté

 

Conclusion, il n’y a ni trucs, ni recette magique, mais simplement un travail quotidien à faire sur soi-même pour renforcer son attitude mentale, sa manière de voir positivement les choses  et de savoir se concentrer sur ce qui conduit  au résultat.

 

Daniel Goberville